cibi

Qu’est-ce que la biodiversité urbaine

Le CIBI propose une définition de la biodiversité appliquée à la ville.

Diversité des milieux / écosystèmes

mare ou point d’eau, terrasse, toiture végétale jardin, atrium intérieur...

Diversité des espèces

oiseaux, insectes, végétaux...

Relations avec l’Humain

des espaces à vivre, des espaces où on peut cheminer, des espaces où travailler, se reposer, jardiner.

Nous avons cree un referentiel afin de garantir que l’ensemble de ces aspects est bien pris en compte a toutes les etapes d'un projet immobilier.

Vous êtes

Residentiel et habitat social

logements EPAD residences etudiantes

Tertiaire

sieges sociaux, immeubles de bureaux

Ouvrages publics

enseignement (colleges, campus) equipements de sante, equipements de loisirs

Centres commerciaux

retail parks, autres lieux de flux gares, aeroports)

Industrie et logistique

plateformes logistiques, usines, data centers

Amenagements urbains

ZAC, eco-quartiers, parcs d’activite et parcs de loisir, grands projets…

Le label BiodiverCity®est fait pour vous!

Le label

Le label BiodiverCity® concerne tous les projets d’urbanisation sur un site urbain, périurbain ou naturel. Le référentiel prend tout son sens quand le bâtiment comprend des usagers et des espaces extérieurs importants. Il devient un outil de gestion du risque, ou de réponse technique, dans certains sites sensibles.

Ce référentiel est pertinent pour les opérations immobilières qui visent un niveau d’excellence en termes de construction durable, d’écologie ou d’image de marque, surtout si elles comprennent de la verdure et des jardins sur le site ou à proximité.

Le label BiodiverCity® note et affiche la performance des projets immobiliers prenant en compte la biodiversité. Reposant sur une approche innovante qui associe vivant et construction, il vise à promouvoir la conception et la construction d’une nouvelle typologie de bâtiments qui donnent une place importante à la nature en ville.

Le label BiodiverCity® apporte une valeur ajoutée aux biens immobiliers labellisés. Il complète les certifications internationales (BREEAM®, LEED® et HQE™) qui intègrent la question de la biodiversité sans faire l’objet d’une évaluation approfondie.

Les quatre dimensions de la performance

Pour évaluer la performance des projets urbains en matière de biodiversité, BiodiverCity® s’appuie sur une approche multicritère. Plusieurs facteurs clés de succès ont été identifiés, prenant en compte les multiples dimensions d’une opération immobilière.

Le label organise cette analyse en 4 axes, qui se déclinent en 27 préoccupations et 63 objectifs à viser par des actions précises.

Axe 1

Engagement

L’engagement / maître d’ouvrage

Mener une stratégie biodiversité adaptée au projet immobilier:

  • Bien connaître la biodiversité du site
  • Mettre en œuvre un programme et un cahier des charges
  • Partager son engagement et diffuser les connaissances

Axe 2

Moyens mis en œuvre

Le projet / maîtrise d’œuvre (architectes et concepteurs)

Concevoir une architecture écologique:

  • Définir un « parti pris écologique » adapté au contexte
  • Concevoir des aménagements favorables à l’accueil du vivant

Axe 3

Evaluation des bénéfices écologiques

Le potentiel écologique/ écologue

Optimiser le potentiel écologique du projet par rapport à son contexte urbain, périurbain, rural

  • Préserver au mieux les éléments naturels existants dans le projet et le chantier
  • Maximiser les biotopes utiles et les fonctionnalités écologiques

Axe 4

Bénéfices pour les usagers

L’usage / Les utilisateurs

Développer les services rendus, pour le bien-être des usagers:

  • Mettre en scène la biodiversité sur le site
  • Offrir des services de nature pour les usagers du bâtiment
  • Optimiser les services rendus

L’étiquette

Comme pourrait le faire une étiquette énergétique, le label évalue et affiche la performance écologique des bâtiments autour de ces quatre grands axes.

Chaque axe est indépendamment noté de « A » à « E », le « A » représentant l’excellence dans le traitement des préoccupations de l’axe.

Le label peut être obtenu à condition de n’avoir aucun « D » ou « E » et d’avoir au moins un « A » à l’un des axes.